Articles

Affichage des articles du février, 2011

Rock n’ Roll

Image
La terre grise et sablonneuse de la vallée est parsemée de touffes d’herbe argentées et dorées. Le vert des peupliers, le blanc des bâtiments et le rouge des toitures tranchent violemment dans cet univers fauve où les eaux laiteuses du Lago Argentino forment le Rio Leona. À l’horizon se découpent les silhouettes bleutées de la cordillère aux sommets enneigés qui brillent sous le soleil. Quelques nuages ouateux flottent paresseusement dans l’azur pâlissant. Le soleil se couche dans notre dos sur El Chalten et les sierras qui l’entourent. La lumière dorée, de plus en plus rasante, vient allonger les ombres de la steppe aride que nous traversons. Sur le lac rosissent quelques icebergs bleutés tandis que s’assombrissent les collines du Sud. Dans cette immensité plate et quasi vierge, j’écoute « Telegraph road » de Marc Knopfler et par la magie de la musique, notre Hyunday se transforme bientôt en chariot bâché. C’est l’Amérique !
C'est là le lien pour écouter le morceau !
Caballo muerto apa…

Rio Gallegos, la vidéo

Rio Gallegos, Portraits de famille

Image
Résumé de l’épisode précédent … Nous devenons philosophes et apprenons à relâcher un peu plans et prévisions. L’avant-dernier jour, nous en sommes même venus à tirer au sort notre programme du lendemain. Pile on se barre, face on reste. Ce fut face, un grand jour de repos et de mise en ligne du blog s’est ouvert devant nous. Le lendemain, rebelote pile : El Calafate, face : Rio Gallegos, ce fut face. Nous sommes donc arrivés à Rio Gallegos le jour suivant, une surprise nous attendait…

À la descente du bus, Juan Carlos et Alejandra nous guettaient, incroyable !
Petit test pour ceux qui suivent : Qui sont Juan-Carlos et Alejandra ?
Réponse A : Nous les avons rencontrés par le CouchSurfing Réponse B : Nous les avons rencontrés dans un club échangiste de la Boca Réponse C : Nous avons les avons rencontrés face au lac à Bariloche Réponse D : Qu’est-ce qu’on gagne si on trouve ? Réponse E : Fin d’interdiction de stationner
Nous avons les noms de ceux qui ont choisi la réponse B.
Dans le bus vers Rio Galle…

Bingo

Image
Jeudi, un événement d’importance allait se dérouler. En allant faire des courses au Carrouf du coin, Juan-Carlos nous demande de choisir deux bulletin de bingo poureux, pour la chance.  S’en suit un savant « achat-échange » de billets de Bingo entre nous. Le tirage télévisé est prévu à 21h00, gains : 70000 pesos au carton plein, plus une cagnotte de 200000 pesos. À l’heure dite, le bouillon de la paella est prêt, le feu s’éteint doucement, toute la famille a sorti bulletins et stylos. Dans l’euphorie, nous nous promettons de nous offrir le meilleur hôtel d’El Calafate en cas de tirage favorable. Un animateur souriant et sympathique commence à présenter l’émission et salue un couple de Français présents à Rio Gallegos, Alfred y Catherine, en nous souhaitant bonne chance. Juan-Carlos est ravi de nous avoir fait la surprise. Le tirage commence dans un suspense haletant et… rien, macache, wallou et ballepeau, vaches, cochons, couvées… Nous ranimons le feu, je mets le riz et nous dégustons…

Week-end Cordillère, cut 2

Image
Nous décollons vers 7h00 dans le micro bus Hyunday 9 places de la famille. Juan-Carlos, Alejandra, Christian, Alma, Sol, Valentina et nous. 


Au bout d’une heure et demie, nous faisons une halte à Esperanza, micro bled à mi-chemin del Calafate pour un complément d’essence. 


Nous avons traversé des immensités semi-désertiques d’une beauté toute patagone et nous y retournons pour une centaine de kilomètres supplémentaire. Au loin à l’Ouest se profile la chaîne de la cordillère et ses sommets enneigés. La météo reste correcte malgré les prévisions pessimistes relevées sur Internet. Vers 10h30, ayant récupéré les clefs, nous filons vers le glacier. La traversée d’El Calafate confirme nos estimations : hôtels, restaurants et boutiques chics pour touristes sur les rives du Lago Argentino.


Petit Chien BrunBien sûr, tout est aménagé pour recevoir les nombreux touristes, bien sûr, il faut payer un droit d’entrée élevé (100 pesos/20€ pour les touristes, 15 pesos pour les habitants de la région de S…

Becs et ongles

Image
(Ou flûte de Pan ou El condor passa)


Dimanche midi, ça tire sur la tripe, déchiquette le boyau, cure l’os. Dimanche midi, repas de fête pour charognards, un nandou a rendu l’âme, condors et aigles se la régalent en se partageant la dépouille. Bon prince, le condor s’écarte de temps en temps alors, les aigles approchent, tapent rapidement un ou deux coups dans la chair encore fraîche et s’écartent. Sa majesté revient, déploie une aile, la rentre et reprend son curetage. 


Du nandou, il ne restera bientôt que quelques plumes dans mon sac à dos tandis que les autres s’éparpilleront aux vents violents. Ses os blanchiront jusqu’à poussière ou flûte de Pan, ses doigts de pieds seront peut-être transformés en manches de couteaux.

Et toi condor, qui es-tu ? Es-tu le premier, es-tu le dernier ? Ils sont 9 au sommet de la colline à tenir conseil pendant qu’un peu plus bas tu martèles le cadavre. 


Es-tu le chef, es-tu la femelle ? Existe-t-il une hiérarchie chez les condors ? Nous, pauvres chasseurs …