Articles

Affichage des articles du octobre, 2011

DONT FORGET…

Image
… WE ARE MOTÖRHEAD AND WE PLAY ROCK N' FUCKIN' ROLL !

Tout est dit …

Nous avions rendez-vous dimanche soir à 19h00, l’heure du thé dansant. Trois bons quadras pour une cure de jouvence accompagnés d’un jeunot de 21 balais pour son éducation et 5000 autres personnes pour remplir un Zénith. Un public plutôt masculin, faut reconnaître. Quelques jeunes chevelus énervés, debout devant la scène, entourés d’un parterre plus calme puis des gradins remplis de fans bedonnants et dégarnis arborants fièrement les t-shirts noirs souvent collectors aux couleurs de l'idole. - Y’a une première partie ? - Chais pas, on s’en fout, non ? Y’en avait une. Cinq d’jeuns énervés. “Salut on est Nowan !” Tels les papys des Muppets je demande à Squal s’il les connaît. Il sait pas. Armand non plus, pas plus qu'Antoine… C’est un peu long comme intro, faut reconnaître. Un chanteur frisé comme Nicolas Canteloup, des musiques et des textes profonds comme du Noir Dés et engagés comme du Trust. Nous compreno…

À un détail près

Image
Oups, je me suis trompée de blog. Tant pis, je joue le doublon. Pour les textes produits par cette proposition, faudra attendre un peu et vous rendre sur le blog des Ateliers de la Coquille.
Bien à vous.
Le ciel est gris sur Toulouse, impatients nous espérons une vente rapide de la maison afin de partir dans les Landes où un mamelon attend notre caresse.


 Si la proposition vous inspire, surtout lancez-vous, nous serons ravis d'accueillir vos textes, fragments, poésies, début de roman and so on…

Ateliers de la coquille Saison 9 - 2011-2012 - n° 3 - 18 octobre 2011 Détails

Chauffe précise (massage et auto-détente) Par 3, observez celui qui reçoit le massage et choisissez avec soin une partie très précise de sa peau que vous masserez avec une très grande attention et énormément de tendresse. Tourner. Le tout en silence of course. Vous allez vous baladez dehors, pas trop loin et vous allez choisir un détail, n’importe lequel (laissez-vous attirer, séduire…) et vous l’observez, vous vous en …

Putain, un an !

Image
Un an jour pour jour que nous décollions, épuisés et heureux, de Toulouse d’abord et de Roissy ensuite. Une aventure de neuf mois. Une gestation et pas la moindre idée de ce qui verrait le jour à notre retour. Un départ qui faisait suite à une fausse couche, un projet de changement de vie et d’achat d’une maison qui n’avait pu arriver à terme. L’idée de recommencer nous a pris au bout de sept mois et demi. C’était en Uruguay au fond d’une chambre utérine entre deux immersions dans les eaux maternantes de la Pachamama. Le désir d’une nouvelle maison, d’une installation à la campagne, d’un retour à la nature et de retrouver un rythme en lien avec les saisons. Une ferme à Toulouzette nous a fait de l’œil, nous a fait rêver, projeter, planifier. Contrairement à la première, elle n’était pas fière, elle était bonne fille et s’offrait à nous pour un prix raisonnable. Hélas, loin des yeux, loin du cœur, elle n’a pas su nous attendre et elle s’est donnée à un prétendant plus disponible et plus ent…

Quand tout va bien

Image
Rien n'affleure, ça fleure la tranquillité, le geste sûr, le pas régulier, le corps en silence, la tête itou, le cœur ouvert, le temps coule, les évidences se présentent les unes après les autres, les idées sombres ne font pas long feu même que parfois yen a même pas. Ah qu'il est bon de cultiver les jours comme ça.
Bonne journée à vous tous

See you

Image
Depuis hier, je reçois sur ma boite mail différents hommages à Steve Jobs, notamment son fameux discours à la Stanford University. Je me permets de transférer le lien (en anglais) et la traduction proposée par Pascal Perrat.

http://www.entre2lettres.com/2011/10/ladieu-de-steve-jobs-soyez-insatiables-soyez-fous/
http://www.youtube.com/watch?v=x1Z9Ggqr84s

Je suis une inconditionnelle d'Apple depuis 1987 même si je n'ai pas suivi la vague de l'I-Phone. J'ai failli lâché l'affaire en 1995 mais Steve Jobs est revenu et j'ai continué avec la Pomme. Ma vie n'aurait pas été la même sans cet homme et son génie créatif. Sa façon de penser "à côté" a été un exemple pour moi. Qu'il en soit ici remercié. Paix à son âme.
Même si l'I-Phone est devenu aujourd'hui le symbole de la mondialisation et du consumérisme.

Gros plan

Image
L'été tient le rayon haut, l'automne somnole, la rentrée s'étire. Le tirage en ligne du Jeu Cartao se précise, allez donc voir, tentez votre chance et envoyez moi vos textes en passant par "commentaire", j'ai besoin d'essais pour peaufiner la réception et la mise en ligne des textes produits par vous.
Alfred est à Paris, je fais visiter la maison et tourne dans le quartier comme si j'étais en voyage, mon nouveau Lumix en main. J'ai tenu deux mois et demi sans un ange de lumière à portée de main et hier, j'étais heureuse.
Gros plan dans le quartier