Articles

Affichage des articles du juillet, 2011

Six petits vers de terre

Image
La ligne d’horizon est là Droite devant moi Un pas, un autre Garder l’équilibre Prendre soin Et avancer loin
Le ciel pleure, mon ordi refuse de me restituer les photos du voyage, le Lumix me manque, alors je parcours la toile et découvre des pépites

Photo chipée sur coumarine.blogspot.com/

Le livre et l'ordinateur

Image
Et si nous arrêtions d'opposer les technologies ?
Petit exercice simple :
Chaque fois que nous utilisons la conjonction de coordination "ou", pensons à la remplacer par "et".
Et, et, et…
Contemplons les perspectives.
Lien reçu ce matin
http://www.youtube.com/watch?v=Q_uaI28LGJk&feature=related
Perso : le livre et l'ordinateur sont deux mamelles auxquelles j'aime m'abreuver.


SNCF

Image
Deprofundis pour nous enfer et damnation pour le voleur Adieu Lumix Notre cher ange de lumière notre seconde vue durant ce voyage dérobé à Buenos-Aires le dernier jour à l'hôtel que le voleur sache notre peine

Bonjour nature disciplinée, Adieu quadrilatères des villes sud-américaines Au revoir Immensité Retour vers les maisons sages Bonjour l’été et ses pluies froides Adieu l’hiver et sa douceur humide Bonjour ma langue et mon impatience Adieu temps de réflexion avant toute expression Non, non, pas adieu…

Le train traînasse entre Châteauroux et Vierzon Le vendeur de sandwich distille sa mauvaise humeur Pas question d’accepter les dollars du voyageur, Ici c’est l’Euro monsieur ! Ses problèmes de monnaie envahissent l’espace sonore L’inconfort d’entendre et de comprendre les petites exigences de chacun, surprend ma pensée flottante Les vieux tremblent en demandant de l’aide pour ouvrir une canette  Le tiroir de la machine roulante, gardienne du café et autres gâteries, claque au geste mauvais du vendeur. …

Adios Pampa mia

Image
Nous attendons Maria et Juan pour le dernier bisou etg le passage de relais, ils partent dans 2 mois pour 9 mois en Indonésie. Nous ne serons pas à la fête qu'ils organisent ce soir pour récolter 3 sous à investir dans leur viatique asiatique.
Nous aurons rejoins la joyeuse de l'équipage du vol AF, on ne sait même quel numéro ! Qu'il est doux d'être pris en charge par cette équipe avec qui nous avons déjà partagé deux pots équipages (gentiment arrosé) et Alfred deux séances (on est jamais trop prudent !). Hier hier soir au restaurant un jeune Lyonnais, autre GP qui arrive ici pour un an s'est cassé le nez sur les portes de l'ambassade. L'esprit patriotique s'est cependant étrangement réveillé en fin de repas au restau quand les plus jeunes ont entonné le poing sur le cœur une tonitruante marseillaise, applaudie à tout rompre par les convives argentins. Ça m'a arraché une petitie larme, vé ! Faut dire, il m'en faut peu.
Étrange note cependant ce…

La roue tourne

Image
Nous avons calibré le voyage.
9 mois c'est 9 mois… nos très chers esprits n'ont pas eu à hésiter, à penser le retour.
Depuis déjà quelques jours nous sommes en pilotage automatique, un petit regalo (cadeau) par ci, une despedida (au revoir) par là. Nous sommes prêts.
Nous étions contents de partir, nous sommes contents de rentrer.
La vie est belle.
Nous sommes gourmands de vous revoir et de vous serrer dans nos bras.

dernières cartouches

Image
Merci à nos 5 derniers commentateurs. Ils nous ont permis de vérifier les adages : “Frappe et on t’ouvrira” et “Il suffit de demander”. 

Donc hier soir milonga à Villa Crespo dans un club deportivo. Une milonga est un bal dédié au tango précédé par une leçon de … tango. Le tout se déroule dans des salles plus ou moins vastes où la piste entourée de tables permet d’apprécier les danseurs. Maria-Paula et Juan étaient nos guides et nous voilà comme deux gamins en train d’écouter pieusement un prof qui nous inonde de mots précautionneux sur l’art de poser son pied, de sentir le mouvement de son partenaire, de tenir sa tête etc, etc, résultat c’est l’embrouille mais c’était sympa. 

Dimanche dernier nous étions dans un bal cubain avec leçon de salsa en entrée et ma foi, même si ça tricotait sec, côté passe et repasse sous mon bras, balance à gauche, à droite, c’était moins sérieux. Mais nous apprécions à sa juste valeur la leçon du tango présentée comme métaphore (cruelle) du couple. Alfred o…

Raccourci

Image
Buenos-Aires II  Aujourd’hui, nous sommes à 3 jours du départ, le temps s’est adouci, nous nous sommes offert un bel appart-hôtel pour finir en splendeur et nous sommes à nouveau complètement à la bourre pour raconter : Les longues balades en ville à traquer le tag, le palimpseste, l'affichette.





les retrouvailles avec Fabiana (notre amie de Salvador qui a organisé le stage de kinésiologie d’Alfred à Diogo) le thé avec ses tantes et sa mère, un pur moment de joie et de félicité au milieu de ces femmes âgées, rayonnantes de vie, de rire, d’espièglerie.




L’asado chez Cécilia et Juan-José, un summum, une messe a été dite ! Méticulosité et générosité. Le secret est dans l’entretien du feu, dans la cuisson lente et dan sle choix de la viande. La crise est passée par là, les gouvernements aux visées courtes aussi. Les grands estancieros ont misé sur le soja, jusqu’à démanteler les troupeaux, sacrifier les vaches-mères et la viande qui reste est destinée à l’exportation : faut bien rembourser l…