Feigoëllette



Prenez un samedi caniculaire du mois d’août
Ajoutez une ou deux dents de mauvais poil
Pimentez de travaux pour le beau et le goût
Engueulez-vous avec votre très chère moitié
Obéissez à son désir feigoadesque
Arpentez Leclerc à la recherche d’ingrédients
Notez l’absence d’oreilles, queues et pieds de cochons
Pensez à renoncer et savourez la joie
Louchez côté poissons ou grillades estivales
Balancez entre renoncement et tête dure
Choisissez la tête de lard et passez en caisse
Tentez votre chance dans le Casino voisin
Mauvaise pioche, faute de porc tournez-vous vers la vache
Plats de côte et os à moelle feront bien l’affaire
Heureux vous vous dirigez vers les haricots 
Noirs et rouges absents, seuls les blancs vous font de l’œil
En transe vous inventez vite un nouveau plat  
la feigoëllette, savant mélange culinaire
Un peu cassoulet et un peu feigoada
Elle réunit blancs et rouges, oignons vieux et aulx
Porc et vache, se marient sous une pluie d’épices
Cumin, curcuma, piment, cinq baies et curry
Seront servis ce soir, arrosés de quelques verres

Commentaires

Marraine Céline a dit…
Bon jour et miam miam ça sonne bien alléchant... Si c'est aussi bon que le plat offert à découverte et dégustation le 5, alors heureux invités :-) C'est depuis que l'été a vraiment commencé : souvenirs délicieux ;-! Heureux de pouvoir vous lire encore... Bien à vous.
N.b. : les Landes ?
Yves a dit…
Célne, j'en fus, des invités, je veux dire.

... Coup de torchon, coup de fourchette, coup de tonnerre, levé de verre, coup de chaud, plouf dans la piscine ...
Coup, recoup, rerecoup ... puis roucoulade, sourire, et plaisanterie ...
et ça finit comme ça : vou' r'prendrez bien une autre assiette de fée goélette. ... perso j'adore les voyages, surtout lorsqu'il sont culinaires .
... ah, j'oubliais : Vive l'amitié.
Merci Catherine !!

Posts les plus consultés de ce blog

Baptême landais

Savoir être gourmand et curieux

La télé de Lilou