7+17, ça fait combien ?

Passé-présent-futur s'entrechoquent.
Un plombier souriant creuse une énorme tranchée dans le jardin. Une belle grosse fuite d'eau nous rappelle que toute prévision n'est que prévision !

Côté sac, ça se précise, le petit tas posé sur la table monte, monte et me nargue, oui, non, je prends, je prends pas. Lourdes questions philosophiques suivies de positions tranchées mais non définitives. Pas encore vérifié le poids sur le dos.

Côté papiers, grosse éclaircie, à jour (heu !)

Côté organisation de la baraque, en stand by, ça s'en vient…

Côté internet, boulimie aggravée en soirée, toujours plus d'infos me filent d'étranges écœurements. Entre envie et répulsion.

Côté fiston, malaise boulot à la Fondue de la Daurade. Ce restau à fromage est tenu par un indou (ça ne s'invente pas) qui n'a visiblement aucune envie de le payer. Soucis. Bonne chance à toi Antoine, y'en a marre des expériences merdeuses et des patrons malhonnêtes. En cet instant, toulousains : appel à boycott. Je cultive l'espérance d'un meilleur job pour toi. Annonce faite au monde, plus précisément toulousain, un bon jeune homme qui ne demande qu'à se lancer dans la vie pendant que ses parents vadrouillent autour du monde. Est-ce un paradoxe ?

Bon, commander quelques huiles essentielles… feront-elle poids dans le sac ?

à plus

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Baptême landais

Savoir être gourmand et curieux

La télé de Lilou