Bienvenue aux visiteurs de ce blog


Petit rappel, la lecture d'un blog se fait à l'envers, facile, non !
Nous sommes toujours friands de commentaires, n'hésitez pas…
Merci de participer à la diffusion de ce blog.
Catherine & Alfred

mercredi 2 janvier 2013

Baptême landais



Six mois, c’est un bel âge pour être baptisé !
Nous avons fait nos adieux à Toulouse le 21 juin pour venir nous installer définitivement
dans notre nouvelle vie et Antoine nous a suivis.
Depuis, la famille s’est agrandie et nous comptons désormais avec Ernest, dit Nénesse,
le coq nain et ses cinq poulettes dans le poulailler dépoussiéré, Nestor, le bélier et ses
cinq brebis dans le pré, Eisenstein dit “Eisy”, le chat dans son panier et Babou, le border
colley.


Au jardin potager, le miracle a eu lieu puisque nous avons semé, repiqué et… récolté !
Salades, tomates, aubergines, haricots, courgettes, panais, carottes, fraises, choux,
cébettes, poireaux et même quelques coucourdes du meilleur tonneau.
Un miracle on vous dit. Aux innocents les mains pleines, ça en valait la peine.
Du coup, plus rien ne s’oppose à développer la production en implantant la serre que nous
a donnée tonton.
Un verger a vu le jour, initié comme il se doit à la Sainte Catherine : un nouveau cerisier,
un figuier, un abricotier, deux pommiers, deux pêchers, deux poiriers, deux pruniers, de la
vigne et même un bananier.
Prochaine étape, l’acquisition de deux petits cochons qui auront pour mission de nettoyer
une partie de terrain couverte de ronciers et qui dans la foulée pourront se régaler de tous
les glands qu’ils vont y rencontrer (je parle des fruits du chêne).
Pour les initiés, un véritable concours de bellota


Côté maison, nous avons un nouveau toit. Non, je ne radote pas, les charpentiers sont
venus et ont donné un coup de jeunesse à notre vénérable hôtesse (non, pas Catherine,
la maison). Et hop, 400 m² de charpente reprise et couverte de tuiles neuves avec avant-
toit, voliges, consoles, zinguerie, etc. De vrais bons professionnels, sérieux et compétents
qui aiment leur travail et avec lesquels nous avons partagé quatre semaines de plaisir.
Ils ont même remis en état et couvert la vieille grange en bois, régal des termites, que
j’avais désossée pour en chasser les intruses.
Bref, six mois bien remplis, sous le regard des chevreuils, faisans, palombes et autres
garennes avec lesquels nous cohabitons plus ou moins régulièrement.
Merci aussi à Martine et Jean-Marc, inestimables voisins, serviables et bon vivants qui ont
su nous accueillir, nous pôvres citadins néo-louerots, débarqués dans leur fief dépourvus
de sabots.
Bien sûr, il reste deux trois bricoles à faire comme finir le bardage de la grange, un cabinet
pour moi dans l’ancien fenil, transformer l’étable en salle de formation/loft à la campagne,
isoler les 400 m² sus-désignés, aménager l’étage pour faire quelques chambres capables
de recevoir les copains par exemple, sans parler des extérieurs mais la lecture du bilan
actuel encourage mon optimisme, alors mektoub !


La vie est douce dans les Landes, Toulouse nous a désormais des airs de grande ville
pleine de bruit et de voitures. Il est bon d’y revenir sporadiquement pour revoir les copains
ou donner des formations mais la campagne, ça vous gagne. Surtout lorsque l’océan est
tout proche et que l’on aller s’y tremper.

Aujourd’hui, premier jour de l’année, Pouchmol nous a entraînés à rejoindre sa joyeuse
bande de sauveteurs côtiers pour sacrifier au rituel du premier bain.
nous voici baptisés !


C’est donc une main sur le cœur et l’autre sur le foie que nous vous adressons nos
meilleurs vœux de bonheur, de joie, d’amour et d’abondance pour cette année 2013 qui
commence !

vendredi 6 janvier 2012

Essai malencontreux

Oups, à jouer les alchimistes en herbe sur la planète internet, j'ai dévoilé par un essai commentaire sur Google+, la naissance de l'Académie. Voilà une fiole bien vite éventée. Voilà ce que sait de jouer avec les boutons.
Donc oui, il y a naissance en cette belle année 2012.


Encore une fois tous nos vœux de Paix, d'Innocence et de belle Santé physique, mentale, émotionnelle et créative. Que 2012 soit.

Ce dévoilement prématuré m'a plongé dans un tas de réflexion sur l'usage et la philosophie d'un blog.
Formidable moyen d'expression, encore démocratique, il a les défauts de ses qualités.
Il permet toute expression : personnelle, professionnelle, créative
Il permet tout
Le meilleur comme le pire, nous sommes plongés dans un océan d'info
Comment naviguer ? Quel bateau prendre, le choisir en référence ? Quel bateau diriger, comment concilier les desiderata des membres d'équipage ?
Donc serons-nous un blog avec commentaire ouvert, une vitrine commerciale, les deux mon capitaine ? La question est sur le pont de l'Akso, frêle esquif dans la mare au col vert, qui en est encore à ses balbutiements. Merci à ceux qui ont souhaité longue vie à l'expérience en cours. Une affaire à suivre en 2012 !

Académie de Kinésiologie du Sud-Ouest: Concours de titre

Académie de Kinésiologie du Sud-Ouest: Concours de titre: Après une première séance commune, Akso a fait l'unanimité. Voici donc la naissance de l'Académie de Kinésiologie du Sud-Ouest. Qu'elle gran...

lundi 19 décembre 2011

Chronique toulousaine

De multiples remarques nous sont parvenues, des rumeurs, des bruits coureurs : un manque de post se ferait sentir parmi notre public de lecteurs.
C'est donc le nombril ronronnant que cent fois sur le clavier nous arrêtons de remettre à plus tard notre ouvrage. Il faut dire que c'est la saison des nouvelles…
Si nous choisissons de nous en tenir à la chronologie, les événements se sont déroulés dans cet ordre :
Nous avons finalement fait la moue à la maison d'Amou
- voir un post précédent - dont le propriétaire avait semble-t-il du mal à se séparer ; 5000 malheureux Euros de trop nous ont décidés à abandonner la Belle sur son mamelon mais à quelque chose malheur est toujours bon et les atermoiements du papy nous ont conduits à découvrir notre futur nid.
Notre maison à Louer





C'est ainsi que le 12 décembre nous avons acheté une maison à Louer (40380) - notez le "L" majuscule. Plus proche de Dax, plus proche de l'océan, plus typiquement Landaise, plus prête à nous accueillir et avec des vendeurs beaucoup plus sympathiques.
Champagne !





Bigarhododendron
Puis, comme certains d'entre vous l'ont su, l'heure de mon demi-siècle a sonné le 17 décembre.
Une journée pain, fromage et vin rouge a vu défiler bon nombre d'amis à la maison, de 12h30 jusqu'au milieu de la nuit. Merci à tous ceux qui m'ont fait l'honneur et le plaisir de passer, ceux qui n'ont pu se déplacer ou qui ont eu une pensée.
Le mot d'ordre de Catherine était clair, les cadeaux les mieux venus seraient des arbres à planter. Un cerisier bigarreau a été intronisé ambassadeur de notre futur verger, accompagné d'un rhododendron en bouton. Pour le reste, un confortable budget de 320€ a été récolté, promesse de cueillettes à venir dont nous ne manquerons pas de vous faire part. Au programme, figuier, vigne, poirier, abricotier, pommier et plus si affinités !
Souhaitons que le Père Noël nous apporte le futur acquéreur de notre maison toulousaine afin de favoriser un départ empreint de fluidité.




Salle temps pour le Stade… 
En attendant, après Motorhead au Zénith et afin de profiter des avantages des lumières de la ville, le Scual nous a proposé hier d'aller supporter le Stade au Stadium. Renonçant à la navette de bus qui promettait une longue attente, nous avons pris le chemin de l'île du Ramier où nous avons réussi à acheter trois places à un vendeur à la sauvette pour nous retrouver dans un virage de supporters. Antoine était avec nous et nous avons pu constater avec intérêt que depuis nos places, il était beaucoup plus facile de suivre le jeu en tournant le dos au terrain et en regardant le grand écran mais la bière était bonne et l'ambiance plus chaude que la météo.
De toutes façons, les toulousains se sont inclinés face aux perfides Harlequins, rien à regretter.
Ici s'arrête cette chronique toulousaine, à vous les studios

Et pour le bonne bouche, je ne résiste pas à publier le superbe texte dont m'a honoré Yves pour fêter mes cinquante étés. Merci mon ami à la si belle plume


Dans les informations ….
Dans les informations 10, 20, 30, 40… 50 
Dans mes informations à moi 
Y’a que du bon. Tout à garder.
Là, maintenant je passe à table : 
Sur la table on voyage, 
Autour de la table on voyage aussi
Autour d’une table on refait le monde … on voyage aussi quoi …
Dans les informations 10, 20 , 30, 40…  50 
Cinquante souvenirs à te raconter : Le plus éloquent, le premier peut-être : te voir brasser l’air en direction de la sortie de ton cabinet pour inviter Michèle à reprendre sa liberté. 
Ça marque. 
Ça me plaît. 
Finalement Alfred, tu es un grand séducteur. 
Dans les informations 10, 20, 30, 40, 50 … 
Merde .. dans 4 mois ils se barrent. .. Dans les informations … va y avoir un manque … Skype will be back. … 
… Pour les poulets rôtis aux amandes et pruneaux, les paellas, l’écoute (ça se mange pas ça), les dégustations de mots, les lectures magnifiques, la voix grave, ou emportée .. il va falloir cultiver la sobriété … ça tombe très bien j’en ai grand besoin. 
Dans les informations, 10, 20, 30, 40…  50  
On continue à conter : prêt, partez … Je le sens bien tout ça ! 
Dans les informations … y’a des formations, du jardinage, de la construction, du bullage, des écrits … des bains de mer, des trucs terre à terre .. des longues balades, des grosses teufs, des bonnes bouffes, de la chaleur, de la  bonne humeur ..
Dans les informations il y a ces arbres, et tout ceux que vous pourrez planter, symboliques ou réels … 
Dans les informations y’a voyage et puis juste à coté y’a ancrage. 
Dans les informations, 10 , 20 , 30 , 40 , 50 … et tout ce qui suit .. dans les informations .. 

dimanche 27 novembre 2011

La télé de Lilou


Comme le Canada dry, ça ressemble à du journalisme classique, ça ressemble à un docu new-age, ça ressemble à une jeune journaliste qui s'est inventé une télé à sa mesure avec les sujets qui lui chantent. 
Si vous prenez 20 mn pour écouter l'interview d'Ana Signoret par Lilou Macé, regardez l'écran au moment du générique jusqu'à son point final.

Merci à celui qui m'a envoyé ce lien.
J'ai passé un bout d'après-midi avec la télé de Lilou et ma foi j'irais bien au Mexique, à Hawaï…
ou vers une rencontre en France afin de faire swinguer l'ambiance béret baguette avec elle et tous les autres co-créateurs qui nous entourent…

http://www.youtube.com/embed/M1qnh4XFVlY
http://www.youtube.com/watch?v=Xfa6YOUFNkM

Et vous, que diriez-vous après :
Le dimanche balançait entre torpeur et…

(Post dédié à Lucile M et à la Lilou de Brigitte)

lundi 21 novembre 2011

Savoir être gourmand et curieux

Que le vert dure ;-)
ok pas terrible mais c'est tout ce qui me vient...
Pour meubler le temps de "la patience" : idées lecture = 
Au-delà des pyramides de D. Kennedy (pocket)
Le retour du voyage en orient de B. Etienne et S. Masaaki (EntreLacs)
La chorale des maîtres bouchers de L. Erdrich (Terre d'Amérique / A Michel)
+ série diffusée sur la BBC : Downton Abbey
... le tout, doigts croisés...
Enjoy :-) 
Marraine Céline


Il était temps de mettre en lumière Marraine Céline qui a hautement remporté le prix Fémina du Commentaire 9moisoff. 
Pour l'instant nous n'arrivons pas à mettre en lumière vos commentaires qui restent cachés au bas du post mais nous aimerions que ça change. Bientôt, nous trouverons le sésame qui permet de les afficher.






Histoire de vocabulaire


Alors que nous rentrions d'un we aveyronnais, la radio martelait un drôle de mot. Pas 1 fois, non, 5 ou 6, le temps de joindre Saint-Martial au viaduc du Viaur puis de dépasser le radar de Fabrègues. En caressant du regard les teintes mordorées des derniers rayons, nous débattons : néologisme, inusité, novo tic journalistic ? Qu'en pensez-vous ? Car au chaud dans le char, le mot "Insincérité" battait son record. Jamais tant vanté ni tant cité.


Insincérité
La question est là, vous laisser avec la recherche du mot trouble ou donner ma p'tite version ? 
Allez, nous sommes pour la recherche, micro-expérimentale mais là, bien carrée, au cœur des ondes.
Un baume de recevoir des commentaires sympas, informés, sincères, étonnés, poétiques et drôla-tic. Que cela perdure.
Quand au sens, objet-sujet du trajet Albi -Toulouse, nous avons fini par le réduire à un seul synonyme : Mensonge…
Et vous, qu'avez-vous en stock ?
L'Insincérité : l'intérieur de la sincérité ? Son contraire ? La face sombre ? Le pile de la sincérité…
Quoiqu'il en soit, sachez-le, d'après les observateurs poli-tic-journalis-tic, l'insincérité guette mais ne soyons pas bêtes, laissons-la aux oubliettes.



dimanche 20 novembre 2011

Weather report



Le temps s'étire comme un chat au réveil. 
Il fait encore beau et je baille aux corneilles.
Je bous de vouloir mettre les bouts
Mon impatience est tabou
Je voudrais signer, pas me résigner
Je persévère à vouloir me mettre au vert
Dans l'attente de changer de toit

Je joue aux cartes avec ma souris
Et comme je suis nul au poker
Je fais des patiences
Synonymes de réussite

Alfred